Retour sur le mois du Vrac et du Réemploi

Du 1er au 31 mars 2024, avait lieu la 3ème édition du Mois du Vrac et du Réemploi, organisé à l’échelle nationale par le Réseau Vrac et Réemploi. Son objectif ? Sensibiliser les professionnels ainsi que les particuliers aux petites actions du quotidien, accessibles à tous, qui peuvent améliorer notre impact sur la planète. L’idée est que les personnes intègrent les gestes du vrac et du réemploi dans leur vie de tous les jours.

Le mois du vrac et du réemploi : 31 jours pour changer ses habitudes

31 jours pour changer ses habitudes, c’était le slogan de cette 3ème édition qui s’est concentrée sur 6 gestes pour réduire ses déchets, éviter le gaspillage et faire des économies.

Première action du mois du vrac et du réemploi : bringyourmugday

Cette année, l’évènement a débuté le 1er mars avec le Bringyourmugday. Chaque consommateur pouvait apporter son propre contenant chez l’un des 80 commerces participant à l’opération, en France ou en Belgique. Le commerce se devait alors de lui offrir une boisson. L’idée était d’encourager les consommateurs à amener et à utiliser des contenants réemployables, avec une action simple, accessible à tout le monde, prendre un café. Le Bringyourmugday a été un rendez-vous joyeux et convivial, relayé dans toute la France, avec plus de 2 millions de personnes touchées par l’événement.

Faire ses courses en vrac : comment éviter la pollution et la surconsommation

Le second geste mis en avant pendant ce mois de mars était de faire ses courses en vrac. Mais qu’est-ce que le vrac ? Le principe est d’acheter les produits avec des emballages réutilisables et de choisir la quantité que l’on souhaite. Les différents ingrédients sont en libre-service et sont généralement des produits bio, locaux et de saison. Les avantages sont multiples, notamment au niveau environnemental avec la réduction des emballages jetables et aussi du gaspillage alimentaire. De plus, le vrac offre un avantage économique car vous achetez uniquement la quantité dont vous avez besoin. Cela permet ainsi de réduire la surconsommation. 

Le vrac pour les produits cosmétiques : une révolution dans nos salles de bain

Il est donc possible de se servir en vrac pour les produits alimentaires, mais ce n’est pas tout. Les produits cosmétiques sont également disponibles en vrac. D’ailleurs, le 3ème geste qui était mis en avant lors de ce mois du Vrac et du Réemploi : recharger son flacon de shampoing. Eh oui, c’est possible ! Vous pouvez amener votre propre contenant réemployable dans les différents commerces proposant ce système, et le remplir. Cela vous permet de réduire les déchets dans votre salle de bain.

Gourde et fontaine à eau : le combo anti plastique à usage unique

Le 4ème geste était de remplir sa gourde à un point d’eau. En effet, si vous n’êtes pas au courant, il existe environ 2 500 fontaines à eau potable publiques sur le territoire français. Cela permet d’éviter d’acheter des bouteilles en plastique, qui sont un fléau en termes de pollution avec 9.3 milliards de déchets par an en France.

La consigne pour les plats à emporter et pour les bouteilles vides

Le mois du Vrac et du Réemploi a également mis en avant le cercle vertueux des contenants réemployable consignés mis à disposition dans les commerces pour emporter son repas. Il suffit ensuite de rapporter les contenants pour récupérer sa consigne. Une solution simple pour réduire les déchets. Cela fonctionne également pour le retour de bouteilles vide consignées. D’ailleurs, c’était le sixième et dernier geste promu pendant le mois du vrac et du réemploi.

Pour promouvoir au mieux ces gestes, le Réseau Vrac et Réemploi avaient organisés de nombreuses opérations. On trouvait notamment des porte ouvertes, des dégustations, des conférences, des concerts ou diverses animations.

Re-uz et Billie Cup : acteurs du mois du Vrac et du Réemploi

Re-uz et Billie Cup ont pris part à ce mois du Vrac et du Réemploi, à travers diverses opérations.

Billie Cup a joué son rôle en offrant 300 Billie 20 ainsi que 300 couvercles au Réseau Vrac et Réemploi. Ces tasses réemployables ont été offertes à différents journalistes, influenceurs et BDE qui soutienne une démarche éco-responsable. Les Billie Cup ont donc été utilisé lors du Bringyourmugday par les participants de l’événement qui se sont vu offert un café !

De plus, cette année Re-uz était partenaire de l’organisation pour essayer d’aider à sensibiliser les particuliers pour qu’ils adoptent les bons gestes.